Notre PREMIER DEBAT : le DECROCHAGE, une FATALITE ?

IMG_5222

Le premier débat de Cap Jeunesse a réuni de nombreux témoignages très émouvants.

L’AFORP, association qui au travers d’une formation professionnelle et citoyenne, s’occupe chaque année de 1600 jeunes qui ont totalement décroché de tout système, présente cette jeune femme  qui, après une scolarité agitée, des résultats trop justes et de mauvaises fréquentations s’est retrouvée dans un établissement privé dans le pays d’origine de ses parents. De retour en France 2 ans plus tard, elle a pris conscience qu’il lui fallait changer et se remettre en question, l’AFORP était là pour l’y aider et la former.

Ce jeune homme lui, n’a jamais abandonné malgré un BTS et une succession d’emplois ou de postes en interim qui ne lui plaisaient pas. L’AFORP lui a donné le coup de pouce qui lui a permis de s’orienter vers ce qu’il aime.

IMG_5189      IMG_5192 IMG_5185

De son côté, PNS encadre les jeunes par le sport en faisant passer beaucoup plus qu’une simple activité sportive : valeur de l’effort, engagement pour de bons résultats scolaires, solidarité, respect des consignes, dépassement de soi  etc…

IMG_5202 IMG_5207 IMG_5199

PSE mène les jeunes à l’emploi grâce au tryptique sport, permis de conduire, emploi.

IMG_5226

Belle leçon de ténacité de la part de ce jeune, mal orienté dans ses études, enchainant des emplois qui ne l’intéressent pas. Il entre en contact avec PSE grâce aux Missions Locales. La formation sportive lui redonne confiance en lui et le permis de conduire un véritable sésame pour trouver enfin un emploi qui lui plaît.

Du courage aussi pour ce jeune homme qui a grandi à La Réunion, entouré de mauvaises fréquentations. Ses parents l’envoie en métropole où il est forcé de trouver son chemin tout seul. Après plusieurs employeurs qui ne l’ont pas gardé, la Mission Locale le met en contact avec PSE, qui lui donnera son premier diplôme : le permis de conduire, et son premier emploi stable.

IMG_5228

Karim Baïla, grand reporter de l’émission Envoyé Spécial est venu témoigner également. Il a grandi dans les banlieues nord de Marseille et est engagé maintenant dans un métier qui le passionne. Regardez ses reportages récents  sur le djihad : VIMEO Karim Baïla !

IMG_5238

Enfin Laurent Hincker, avocat issu d’un milieu populaire à Strasbourg déclare en s’adressant aux jeunes présents : « Les experts c’est vous ». Ce ne sont ni les sociologues, ni les élus, mais bien ceux qui vivent au quotidien qui sont le mieux placés pour parler des problèmes mais aussi des solutions. « Nous devons leur donner envie, car avant le diplôme, c’est le désir qui permet la réussite».

Par | 2018-02-13T09:42:46+00:00 mercredi 8 mars 2017|Uncategorized|0 commentaire

Laisser un commentaire